Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Plateforme universitaire de données

Les PUD prolongent l’action de la TGIR PROGEDO au niveau régional. La Plateforme Universitaire de Données de Dijon accompagne les chercheurs, doctorants et étudiants de Master en sciences humaines et sociales dans des projets de recherche nécessitant la collecte et l’analyse quantitative de données.

Au service des 16 laboratoires en Sciences Humaines et Sociales du Grand campus dijonnais, la PUDD intervient en appui aux programmes de recherche nécessitant la production, l’analyse et l’archivage de données quantitatives.

La PUDD a été inaugurée le 9 novembre 2015 en présence de Pascal Buléon, président de PROGEDO : Très Grande Infrastructure de Recherche (TGIR) du CNRS, qui a pour objet la production et la gestion des données en Sciences humaines et sociales.

Qu’est-ce qu’une Plateforme Universitaire de Données en SHS ?

Les Plateformes Universitaires de Données (PUD) forment le troisième niveau d’une infrastructure nationale du CNRS (TGIR PROGEDO) visant à développer l’utilisation des enquêtes et données collectées par la statistique publique en sciences humaines et sociales.

Une Plateforme Universitaire de Données relaie et prolonge localement les missions et l’action du Réseau Quetelet, qui met à la disposition des chercheurs les enquêtes et données de ses unités partenaires :

  • ADISP (Archive de Données Issues de la Statistique Publique – Progedo) diffuse des enquêtes et bases de données produites par l’Insee, plusieurs services statistiques ministériels et des institutions de recherche publiques
  • Le service des enquêtes de l’INED met à disposition les enquêtes sociodémographiques de l’INED
  • Le CDSP (Centre de Données SocioPolitiques) diffuse les enquêtes sociopolitiques et en particulier celles du CEVIPOF, les données électorales du ministère de l’Intérieur
  • Le CASD (Centre d’Accès Sécurisé Distant aux Données) permet aux chercheurs de travailler sur des données individuelles très détaillées de la statistique publique française (données sur les individus et ménages et données entreprises).

Quels services peut vous rendre la plateforme de Dijon ?

La PUDD peut aider à trouver auprès de son réseau les données adaptées aux projets, à accompagner dans la collecte, le traitement et l’exploitation statistique des données et à initier aux logiciels d’analyse statistique.

Elle met à disposition dans ses locaux des postes de travail permettant l’accès à des logiciels d’analyse statistique.

Elle apporte une assistance aux utilisateurs, mais pas plus que le réseau Quetelet, elle n’a vocation à réaliser directement le traitement et l’exploitation des données.

Les enquêtes et données françaises

Le Réseau Quetelet permet aux chercheurs français et étrangers d’obtenir les bases de données nécessaires à leurs travaux scientifiques. Il permet de consulter l’ensemble des données diffusées par les membres du réseau et d’accéder à leur documentation.
Ces données peuvent être :
  • des grandes enquêtes, recensement et autres bases de données issues de la statistique publique
  • des grandes enquêtes produites par des organismes de recherche
La consultation et le téléchargement de la documentation associée aux données est également accessible via les applications Nesstar des membres du réseau : ADISP, INED, CDSP.

Les enquêtes et données internationales

CESSDA (Consortium of European Social Science Data Archives) est le réseau européen des centres d’archive de données. Il permet aux chercheurs de s’orienter vers les centres diffusant des enquêtes nationales à l’étranger.

  • CIMES (Centralising and Integrating Metadata from European Statistics). Cette base de données, consacrée aux enquêtes de la statistique publique au niveau européen, présente les données, les types de fichiers disponibles, et les procédures d’accès de plus de 31 pays européens.
  • Eurostat : dans le cadre du Réseau européen EQUALSOC, l’ADISP diffuse les données Eurostat pour les chercheurs des centres de recherche membres. Des discussions en cours entre le Réseau Quetelet et Eurostat permettront à terme de faciliter l’accès aux données Eurostat pour la recherche.
  • ICPSR (Inter-University Consortium for Political and Social Research) est les plus ancien et le plus important centre d’archive de données américain. Le réseau Quetelet a mis en place un partenariat avec l’ICPSR qui permet aux chercheurs français d’accéder gratuitement aux données et enquêtes archivées.
  • LIS (Luxembourg Cross-national data center) est une association à but non lucratif dont la mission est de faciliter la réalisation de recherches comparatives internationales sur les politiques nationales et leurs conséquences socio-économiques. Le LIS harmonise et documente des micro-données socio-économiques provenant d’enquêtes nationales. Le réseau Quetelet permet aux chercheurs français d’accéder gratuitement à cette base.

Formations, logiciels

La PUDD est un appui à la collecte, à la documentation, analyse, à la préservation et à la diffusion des données quantitatives en SHS.
La PUDD a étoffé son offre de service en s’appuyant sur l’expertise du Centre de Calcul de l’Université de Bourgogne (CCuB) et en souscrivant un abonnement pour les besoins des usagers.
Ce partenariat permet aux usagers de la PUDD (chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants, personnels ITA) de bénéficier de logiciels dédiés à l’analyse de données, mais aussi d’heures de calculs financées par la PUDD via PROGEDO. Les principaux logiciels concernés sont SAS, R, Rstudio, SPSS, STATA mais les logiciels installés par ailleurs au CCuB sont aussi disponibles.
L’accès à ces logiciels peut se faire à distance (depuis n’importe quel point d’accès internet) selon les modalités habituelles du CCuB.
La PUDD peut aussi effectuer des formations à ces outils et recenser les besoins de formation (Linux) pour les prérequis à l’utilisation des ordinateurs du Centre de Calcul.
La PUDD vous accompagne ainsi depuis votre démarche scientifique jusqu’à la valorisation de vos résultats.

Qui peut bénéficier des services de la plateforme de Dijon ?
La PUDD est ouverte aux chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants et étudiants de Master 2 (dans le cadre de leur mémoire de recherche) appartenant aux équipes de recherche associées à la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon.
 
Formation :
La PUDD propose également des formations, centrées sur la connaissance des sources de données, leur condition d’utilisation et leur analyse.

Log In

Create an account