Actualités externes

Nouveau numéro de Textes & Contextes

Le comité éditorial de la revue Textes & Contextes a l’honneur de vous annoncer la publication du numéro 15-1 (2020) Des histoires de la musique : perspectives intersémiotiques et cognitives – Aragon et la chanson, sous la direction de Nathalie Vincent-Arnaud et Frédéric Sounac pour la première partie et d’Hervé Bismuth et Henri Garric pour la seconde.

Rassemblant des contributions de chercheurs d’horizons divers, mais réunis par leur intérêt pour le domaine musico-littéraire, ce numéro de Textes & Contextes entend contribuer à l’examen d’une dialectique qui sous-tend le grand récit de la modernité. La relation complexe entre la littérature et la musique, toute en modélisations et scepticismes successifs, constitue en effet un phénomène esthétique majeur. On la trouvera ici abordée en termes de poétique, par l’attention accordée au style et aux intertextes, mais aussi en termes d’imaginaire historico-social. La variété des genres musicaux et littéraires évoqués, ainsi que la pluralité des sphères culturelles espèrent répondre, si partiellement que ce soit, à une célèbre formule de Thomas Mann : « Grand est le mystère de la musique. Par sa nature à la fois sensuelle et suprasensuelle, par son étonnant alliage de rigueur et de rêve, de moralité et de magie, de raison et de sentiment, de jour et de nuit, elle est sans nul doute la plus séduisante manifestation de la culture et de l’humanité… ».

Le second dossier est le témoignage de la journée d’étude « Aragon et la chanson » organisée le 14 février 2019 dans le cadre d’une collaboration entre l’axe LmM (Littérature, arts mineurs, Arts Majeurs) du Centre Pluridisciplinaire Textes et Culture (Dijon) et l’axe Modèles et Discours du Centre Interlangues Texte, Image, Langage (Dijon). Les interventions qu’il regroupe proposent quelques nouvelles contributions à la relation étroite unissant Aragon et la chanson, à travers les divers avatars de cette relation : la façon dont le texte aragonien non seulement porte, mais aussi fait entendre chanson et musique populaires dans la poésie comme dans le roman ; les rapports qu’il entretient avec elles, parfois à rebours des postures de l’intelligentsia française ; la façon dont, en retour, la mise en musique de la poésie aragonienne façonne cette poésie et construit l’image d’un des plus célèbres paroliers du vingtième siècle.

> https://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/index.php?id=2597

Textes & Contextes est une revue éditée par le Centre Interlangues – Texte, Image, Langage de l’université de Bourgogne, avec l’aide du pôle éditorial de la MSH de Dijon (USR3516 CNRS-uB) qui en assure la diffusion sur PREO.
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

AAP COLLEX-PERSÉE – Un nouveau label national pour la MSH de Dijon et deux de ses « collections d’excellence » au service de la recherche

La MSH est labellisée depuis trois ans par le GIS CollEx-Persée, pour deux de ses collections. La collection « Critique et Mouvements sociaux », qui rassemble aussi bien des archives que des ouvrages ou périodiques, constitue une ressource exceptionnelle pour mettre en accès gratuit et indexé un riche corpus pour les chercheurs et tout public. La collection « Vigne et vin », en lien avec des acteurs régionaux de renommée internationale, est une collection originale qui permet de mettre en visibilité des archives et des publications essentielles pour l’histoire technique, sociale et économique du vin.

Dans cette optique, la MSH est heureuse de vous annoncer que ses deux projets CollEx-Persée ont été à nouveau retenus dans le cadre du nouvel appel à projets porté par le GIS CollEx-Persée. Les deux projets financés cette année sont :

qui prolongent et élargissent les travaux antérieurs.

Informations complémentaires :

  • Le Groupement d'Intérêt scientifique (GIS) CollEx-Persée a pour mission d'identifier et de valoriser les collections d'excellence au service de la recherche, via l'attribution d'un label "CollEx".
    Dans ce cadre, il lance des appels à projets nationaux afin d’identifier et de labelliser des collections d’excellence pour la recherche.
    L’appel à projets « Numérisation enrichie et services à la recherche » a vu 46 projets déposés et 25 sélectionnés, dont 5 portés par des Maisons des Sciences de l’Homme (MSH).
  • La MSH de Dijon met à disposition des chercheurs en Sciences humaines et sociales un ensemble de services et de compétences visant à leur permettre de produire, traiter et mettre en visibilité leurs travaux de recherches. C’est dans ce cadre qu’elle a développé un Centre de Ressources Numériques qui regroupe des collections constituées à partir des domaines de spécialité de la recherche en Bourgogne. Les fonds labellisés ont d’ores et déjà permis le développement de projets de recherche inédits dont la qualité scientifique est reconnue tant au niveau national qu’européen.
    L’identification des ressources, leur présentation et leur traitement par une chaîne complète a été réalisée par la plateforme ADN (Archives-Documentation-Numérisation) de la MSH de Dijon. Elles sont disponibles en accès libre en ligne sur le portail PANDOR (Portail des Archives Numériques et Données de la Recherche) : pandor.u-bourgogne.fr
COVID-19 : La MSH DIJON reste mobilisée

La MSH Dijon poursuit ses activités et missions à distance :
Pendant cette période de crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon continue de se mobiliser pour soutenir la recherche et la dissémination des connaissances en Sciences Humaines et Sociales.
Retrouvez ci-dessous les mesures prises pour veiller à la sécurité de ses personnels et de ses publics.

  • Ouverture des locaux :
    Dans le cadre de la gestion de la pandémie Covid19, la priorité de la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon est la santé et la protection de l’ensemble de ses personnels et de ses publics. En application des recommandations sanitaires (nationales, tutelles : université de Bourgogne et CNRS) liées à la crise sanitaire, la MSH Dijon a fermé ses portes au public depuis le lundi 16 mars et annulé les événements scientifiques programmés.
  • Déconfinement : 
    À compter du 19 mai 2020, la MSH Dijon met en place son plan de « déconfinement » progressif selon un Plan de Retour d’Activité (PRA) validé par l’uUniversité de Bourgogne. Les mesures prises sont susceptibles d’être modifiées en fonction de l’évolution de la crise sanitaire. Nous vous en informerons sur cette page.
    En conséquence, et jusqu’à nouvel ordre :
    - Le bâtiment de la MSH Dijon reste fermé au public.
    - Les équipes et chercheurs poursuivent leur travail prioritairement depuis leur domicile.
    - Le bâtiment peut être utilisé à titre exceptionnel et très ponctuellement par les personnels et chercheurs de la MSH, dans le strict respect des consignes de sécurité sanitaire et sur demande (à adresser à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).
    - Les événements scientifiques (colloques, séminaires, journées d’étude) restent suspendus jusqu’à nouvel ordre.
  • Maintien de l'activité : 
    Les équipes de la MSH Dijon restent mobilisées et poursuivent leurs activités et missions de soutien à la recherche en Sciences Humaines et Sociales des 16 laboratoires qu’elle fédère. Les équipes de la MSH Dijon restent à votre écoute pour toute question ou demande d’information. N'hésitez pas à contacter vos interlocuteurs de référence ou à nous écrire sur : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
L'interview de Laurent Gautier, les nouveaux mots de la crise du COVID-19

Avec la crise du coronavirus, on a vu apparaître des mots ou des adjectifs nouveaux : clusters, présentiel, distanciel, autant de mots qui n'existent pas dans le dictionnaire. Ont-ils leur place dans la langue française ? Un spécialiste des langues, Laurent Gautier, professeur et directeur du centre Interlangues TIL, laboratoire associé à la MSH de Dijon en parle sur France Bleu Bourgogne.

> https://www.francebleu.fr/infos/societe/ces-nouveaux-mots-apparus-avec-la-crise-sanitaire-du-coronavirus-1590069147

Séminaire virtuel : « Penser la pandémie »

Plusieurs structures de recherche en Bourgogne-Franche-Comté dont les laboratoires Chrono-environnement, LIR3S et la Fédération des MSH de BFC, s’associent dans l’organisation d’un séminaire interdisciplinaire par visioconférence à partir du 12 mai 2020, afin d’appréhender la diversité des dimensions de la pandémie actuelle.

> Retrouvez le calendrier et le programme de ce séminaire

Enquête sur les îlots de fraîcheur urbains, pour un protocole de science participative

Mi-avril, plusieurs chercheurs du programme POPSU, dirigés par Yves Richard, professeur de géographie au laboratoire Biogéosciences, auraient dû réaliser une campagne de mesures participatives des îlots de fraîcheurs à partir des parcs dijonnais. Suzie Besset en particulier réalise son mémoire de Master 1 Transports Mobilités Environnement Climat sur le sujet.

En raison des restrictions sanitaires mises en place ces dernières semaines, ces mesures n'ont pas pu avoir lieu mi-avril comme prévu. Une enquête est mise en ligne sur le site POPSU pour avoir un retour sur le protocole proposé et pouvoir l’améliorer en vue d’une réalisation à l’automne 2020 ou au printemps 2021.

S'abonner à ce flux RSS