Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

banniere web 990x142 15ans sept17

Maison des Sciences de l'Homme de Dijon

Agenda

Conférence : Grandeur et décadence de Pink Floyd

Amphithéâtre de la MSH de Dijon  
Mercredi 04 Octobre 2017 14:00 - 17:00
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Conférence de Philippe Gonin, le 4 octobre  2017.
Université de Bourgogne, Campus de Montmuzard, Amphithéâtre de la MSH, 14h-17h, entrée libre.
Conférence proposée par la MSH de Dijon (axe "Langages, cultures, patrimoines") en partenariat avec le Master Histoire et les Editions universitaires de Dijon.
Séance animée par Philippe Poirrier

Monument incontestable du rock, Pink Floyd est de ces groupes autour desquels se bâtissent des légendes dont l’histoire du rock et la presse musicale sont friands. Le Floyd a, de sa propre volonté ou bien malgré lui, vu des mythes se construire autour de lui.  Il a vécu au cours de sa longue carrière, son lot de querelles intestines, de procès et diverses brouilles bien souvent liés à ce qui tue la créativité et menace tant de groupes une fois qu’ils ont atteint les trois niveaux que recherche toute rock star en herbe : Fame, Fortune and Glory. Muséifié une première fois en 2003, le voici qui entre à nouveau sous les cimaises du Victoria and Albert Museum de Londres, exploitant désormais leur propre histoire en livrant au disque, après des années de rétentions, des documents rares ou inédits.  C’est à une lecture forcément partielle mais aussi « objectivement partiale » des errances, des erreurs, des concessions faites au music business que convie Philippe Gonin. Il ne s’agit pas de glorifier non plus que de vouer aux gémonies l’œuvre d’un groupe d’hommes, réunis autour d’un même objectif, réussir, mais bien de relire leur histoire et les chemins de la création à travers le prisme des liens qu’il eût et entretient encore avec l’industrie musicale.


Philippe Gonin, maître de conférences en musicologie à l’université de Bourgogne, membre du Centre Georges Chevrier, a notamment publié : PInk Floyd : The Wall (Marseille, Le Mot et le Reste, 2015) ; Pink Floyd Atom Heart Mother (Paris, Scéren, CNDP, 2011) et Grandeur et décadence de Pink Floyd (Dijon, Eud, 2017).

grandeur pink floyd A4 aout17 copie

Suivez-nous : Suivez nous sur Twitter

cnrs
Université de Bourgogne