Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

banniere msh new web

Maison des Sciences de l'Homme de Dijon

#juratourisme : Reconstruire et visualiser les pratiques touristiques dans l’Arc Jurassien à partir de la fouille semi-automatique de tweets


Porteur scientifique :
Julie Fen-Chong (ThéMA, UBFC)
Participation de : plateformes ADN et GEOBFC de la MSH de Dijon, TIL (UBFC), ELLIAD (UBFC)
Résumé : Le projet #juratourisme vise à compiler et analyser un corpus de données issues de Twitter ayant trait au tourisme dans le Jura franco-suisse. Une méthodologie générique d’extraction de métadonnées géographiques à partir des tweets collectés sera développée. Ce corpus servira de support à l’analyse et à la comparaison des discours et des pratiques touristiques autour des stations de montagne. Il aidera à analyser l’impact du numérique sur le développement territorial et économique du tourisme jurassien.
Budget : 2000 euros
Durée : 6 mois
Financement : MSH Dijon et MSHE Besançon

 

ete 1

ete 24511633205 12c1ef68dc z 

 

Contexte et enjeux

Les politiques publiques pour l’Arc jurassien axent le développement des territoires sur la numérisation des activités touristiques et culturelles. Elles se fondent sur l’essor de l’utilisation des réseaux socio-numériques tant par les acteurs institutionnels que par les populations. L’étude des usages de ces réseaux socio-numériques doit ainsi permettre d’approcher un enjeu sociétal local majeur, celui des mobilités touristiques et de leur contribution au développement des territoires dans l’Arc jurassien en s’appuyant sur l’expertise du laboratoire ThéMA (Moine, 2014).

Dans ce contexte, le projet #juratourisme comporte deux enjeux majeurs. D’une part, l’analyse des Tweets exploitera la dimension spatiale d’un corpus textuel numérique natif (Chen et al. 2013, Mitchell et al. 2013), en levant le verrou méthodologique de l’extraction automatique d’informations géographiquement pertinente (Cheng et al. 2010). D’autre part, l’enjeu thématique sera lié à l’analyse des synergies entre les stations de montagne françaises et suisses de l’aire Jurassienne, ainsi qu’à l’étude des différences existant dans les discours portant sur ces espaces proches géographiquement en comparant les productions de tweets des touristes et des acteurs socio-économiques.

 

Objectifs

Le projet #juratourisme vise à analyser les représentations et pratiques touristiques des stations de montagne à partir des tweets des acteurs officiels et des visiteurs mobiles du Jura franco-suisse. Il s’agira tout d’abord de développer un outil de collecte, basé sur l’expérience de la plateforme Archives Documentation Numérisation de la MSH Dijon, et ensuite, une méthodologie générique réutilisable pour d’autres territoires en l’adaptant aux spécificités du terrain étudié. Enfin, il s’agira de contribuer à la diffusion de ces connaissances via la réalisation d’un démonstrateur pour la visualisation de données sémantiques et spatialisées. Cet outil sera créé grâce aux compétences complémentaires des partenaires du projet : l’analyse textuelle et sémantique plurilingue pour le laboratoire TIL, la circulation de l'information sur les réseaux socio-numériquespour ELLIADD, l’interprétation géographique et l’analyse de graphe sémantique pour ThéMA et la visualisation des données géographiques par la plateforme GéoBFC des MSH de Dijon et Besançon.

 hiver 1 hiver 2 

 

Méthodes

Le projet possède sui generis une triple approche. Un premier axe méthodologique concerne la constitution du corpus de tweets. Les données seront collectées au travers des hashtags (#) les plus représentatifs, ainsi qu’à partir des comptes de stations touristiques. Ensuite, un filtre linguistique sera appliqué puis affiné au fil de l’étude en se basant sur les noms propres, la terminologie spécialisée et d’autres lexiques saillants (Scheffler et al. 2014, Graham et al. 2014, Barbaresi 2016). En effet, au vu de la rareté de l’information géographique dans les tweets (géolocalisation le plus souvent peu pertinente du titulaire du compte et géolocalisation rarement activée du lieu d’envoi du tweet), la mise en relation entre une information géographique et un tweet se fera par l’analyse sémantique du contenu. Enfin, les résultats des analyses feront l’objet d’une géo-visualisation dynamique permettant l’exploration visuelle et interactive des informations extraites de l’analyse sémantique (Andrienko et al. 2013).

Résultats et retombées attendus

Les résultats scientifiques seront diffusés et valorisés par la participation à la journée d’études « L’Analyse des signaux et des traces produits par et pour les flux et mobilités touristiques » de l’université Paris-Descartes (septembre 2017) et par la soumission d’un article en anglais pour la revue Espacestemps.net.

Les résultats méthodologiques consisteront en la création d’un outil générique de collecte de données réutilisable dans des contextes différents (i.e. des projets menés par les plateformes des deux MSH) et par la mise au point de filtres linguistiques permettant d’analyser les contenus géographiques des tweets.

Les résultats en termes de transfert socio-économique prendront la forme d’un guide de préconisations à l’attention des acteurs socio-économiques (collectivités et prestataires identifiés) de l’Arc jurassien.

Les participants

NOM et Prénom Statut Acronyme et code du laboratoire Etablissement
GRANJON, Ludovic IE Plateforme GEOBFC – MSH-MSHE uB-UFC[1]
LAGESSE Claire MCF ThéMA (UMR 6049) uB-UFC
MOINE Alexandre PR ThéMA (UMR 6049) uB-UFC
THEVENIN Thomas PR ThéMA (UMR 6049) uB-UFC
MAAZAOUI Hédi AI MSH Dijon (USR 3516) – Plateforme ADN uB
NGUYEN VAN Cyril IE MSH Dijon (USR 3516) uB
GAUTIER Laurent PR TIL (EA 4182) uB
NOONAN Will MCF TIL (EA 4182) uB
BACH Matthieu M2 puis doct TIL (EA 4182) uB
AUBOUSSIER Julien MCF ELLIADD (EA 4661) UFC
DOMENGUET Jean-Claude MCF ELLIADD (EA 4661) UFC
LETHIER Virginie MCF ELLIADD (EA 4661) UFC
TAJARIOL Federico MCF-HDR ELLIADD (EA 4661) UFC

 


[1] uB-UFC signifie ici que l’unité concernée est à cheval sur les deux établissements.

Suivez-nous : Suivez nous sur Twitter

Contact général : programmes de recherche

Sabine Palmer
Salle 211
MSH de Dijon - UMS CNRS 3616
6, esplanade Erasme
BP 26 611 - 21 066 Dijon cedex

  • 03.80.39.39.47

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

cnrs

rnmsh logo 01

Université de Bourgogne