Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

banniere msh new web

Maison des Sciences de l'Homme de Dijon

Responsables scientifiques :

Martine CLOUZOT – professeur d’histoire médiévale – laboratoire ARTEHIS - Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - UMR CNRS-uB 6298

  • Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Brigitte Denker-Bercoff - Maître de conférence en Littérature française – laboratoire CPTC - Centre Pluridisciplinaire Textes et Cultures - EA 4178

  • Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Descriptif général de l’axe :

 

L’axe 1 est intitulé : Identités, Langages, Cultures. C’est un outil d’animation scientifique inscrit dans la politique scientifique générale de la MSH. Interdisciplinaire, transversal et « translaboratoires », l’axe a vocation à s’ouvrir à d’autres domaines, notamment les arts et les sciences du vivant.

Les sources, ressources et outils documentaires propres à chaque discipline pourront bénéficier de l’appui des plateformes technologiques de la MSH. Les ressources numériques ainsi constituées pourront aider à la constitution, au développement et à l’organisation d’inventaires lexicaux et sémantiques autour des différentes notions de l’axe, et ainsi renforcer la valorisation du travail commun.

Les approches générales seront comparatistes, diachroniques, interdisciplinaires et transversales, dans des perspectives méthodologiques, soit pour mettre à l’épreuve les méthodes disciplinaires, soit pour les valider ou les infirmer, soit pour en faire émerger de nouvelles, et avec elles de nouveaux objets de recherche.

 

Orientation thématique de l’axe :

La sensibilité au vivant

 

La sensibilité est la première qualité du vivant. Quelle est aujourd’hui notre sensibilité au vivant ? En déployant le lien que le terme « sensibilité » établit entre la sensation et l’émotion, nous voudrions entendre ce que nos différentes disciplines ont à dire de son rôle dans notre relation au vivant. Comment considérons-nous l’animal, le végétal, et le vivant en nous ? Quels aspects prend l’histoire de cette relation ? De quelle façon met-elle en jeu notre relation au monde ?

Les pistes peuvent suivre les réflexions d’une histoire de cette sensibilité ; elles s’ouvrent vers nos interrogations actuelles. La sensibilité au vivant engage en particulier une écologie, un rapport au corps, la création artistique et littéraire.

Ce questionnement s’ancre dans les travaux des historiens de l’UB, notamment Philippe Poirrier et Hervé Mazurel avec la Revue Sensibilité. Il ouvre à des échanges scientifiques nationaux et internationaux.

La thématique s’inscrit également dans le partenariat MSH-UBFC-ENSA engagé le 31 janvier 2017. Elle va permettre de développer une collaboration avec l’axe de recherche 1 de l’ENSA intitulé « Nouveaux commanditaires comme terrain d’expérimentation de nouvelles manières de cohabiter avec le vivant ».

L’axe pourrait, par ces collaborations, mener à un travail interdisciplinaire de grande ampleur entre les chercheurs et la société.

 CALENDRIER 2017

  • 20 septembre – 10h-12h : séance du "séminaire général" du M2 Histoire, MSH amphi, Edouard Bouyé viendra présenter son ouvrage "L'archiviste dans la cité".
    La séance se déroulera à l'amphi de la MSH, et sera ouverte à un plus large public. Philippe Poirrier.
  • 4 octobre – 14h-17h : Conférence de Philippe Gonin (CGC) sur les Pink Floyd - amphi de la MSH.
  • 10 octobre - 10h-12h : Séminaire introductif à la thématique générale de l’axe « La sensibilité au vivant », concepts et épistémologie.
    Jean-Claude Gens : « Du vivant à la vie : Hans Jonas et Imanishi Kinji »
    Brigitte Denker-Bercoff – Martine Clouzot  Salle 233.
  • 11 octobre – 13h30-17h : Journée d’études « De l’animal au parchemin (XIVe-XVIIIe s.) : histoire, génétique, environnement, organisée par Corinne Beck et Martine Clouzot. MSH - Salle des conseils.
  • 11 octobre – 14h-17h : Séminaire avec François Ribac (Cimeos) autour de son dernier livre.
    RIBAC François et DUTHEIL-PESSIN Catherine, La fabrique de la programmation culturelle, Paris, La Dispute, 2017 : http://lectures.revues.org/22612
  • 9 novembre – 14h-16h : Séminaire « La sensibilité au vivant » avec Thierry Pozzo (INSERM) sur « Arts, anthropologie et neurosciences autour d’Etienne-Jules Marey ».

Suivez-nous : Suivez nous sur Twitter

cnrs

rnmsh logo 01

Université de Bourgogne