Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

banniere msh new web

Maison des Sciences de l'Homme de Dijon

Axe Acteurs, normes, pratiques, décisions


L’axe « acteurs, normes, pratiques, décisions » propose une réflexion articulant le niveau macro-social au niveau micro-social. En d’autres termes, il s’agit d’étudier comment des sociétés qui peuvent être appréhendées grâce à l’histoire à travers le temps ou grâce aux connaissances interculturelles à travers l’espace, vont jouer sur les décisions et pratiques des acteurs à travers les normes, notamment juridiques, qu’elles construisent.

Responsables :
Marie-Françoise Lacassagne
Professeur de psychologie sociale - Directrice du laboratoire SPMS - Socio-Psychologie et Management du Sport
03 80 39 67 87
@ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Foot_communautaire-2 Gymnastes-mini

Descriptif de l'axe thématique :


L’axe « Acteurs, normes, pratiques, décisions » propose une réflexion articulant le niveau macro-social au niveau micro-social. En d’autres termes, il s’agit d’étudier comment des sociétés qui peuvent être appréhendées grâce à l’histoire à travers le temps ou grâce aux connaissances interculturelles à travers l’espace, vont jouer sur les décisions et pratiques des acteurs à travers les normes, notamment juridiques, qu’elles construisent.
Dans ce cadre, la décision est considérée non pas dans son effectivité mais comme la résultante d’un processus de co-construction d’acteurs c'est-à-dire d’individus ou de groupes susceptibles de comportements intégrés. Les normes deviennent une interface entre la culture et les appartenances sociales des sujets qui favoriseront leur appropriation ou leur rejet. Quant aux sociétés, elles sont appréhendées dans leurs productions idéologiques qu’il s’agisse du droit ou des représentations collectives praxéconomiques ainsi que dans les pratiques qu’elles instituent.
Ce projet, ambitieux, présuppose de créer sur quelques thématiques phares une véritable interculturalité disciplinaire qui devrait, à la fin du quadriennal, déboucher sur un mode d’articulation intégré. Plusieurs chantiers scientifiques (travail, santé, sécurité, territoire) vont être mobilisés. Dans chacun d’eux, le mode d’entrée dans la problématique n’est pas fixé, mais chaque étude doit rendre compte d’un regard croisé sur les phénomènes et considérer la conflictualité comme un élément structurant. Certaines études vont explorer les conditions d’élaboration d’une décision politique. Il s’agira notamment de repérer un phénomène émergeant qui devient problématique, de comprendre sa raison d’être, de repérer les mobilisations sociales qu’il suscite et les ajustements sociétaux qui y répondent. D’autres, notamment celles portant sur la violence, vont se centrer sur une décision propre à un individu ou un groupe d’individus lamda qui décident d’agir dans un contexte social donné.

Compte rendu de séances :
- PV du 06 février 2012

Chercheurs associés à l'axe :

ALEXANDRE-COLLIER Agnès

BRETIN-MAFFIULETTI Karen

LANIER Valérie

LEMESLE Bruno

MAZEN Noël Jean

MORLAIX Sophie

NICOLAS Michel

PORTEILLA Raphael

SCHEPENS FLorent

Suivez-nous : Suivez nous sur Twitter

cnrs

rnmsh logo 01

Université de Bourgogne