Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Maison des Sciences de l'Homme de Dijon

banniere msh new web


Dans le cadre du programme PAPRIK@2F de la MSH, séminaire le 12 mars prochain sur 'Le Parti communiste et la formation des militants anticoloniaux ".

Troisième séance du séminaire « Archives et histoire du communisme » dans le cadre des journées d’études ANR PAPRIK@2F


L’anticolonialisme n’est pas une invention des communistes. Avant 1914, il connaît déjà un certain développement dans le sillage de l’antimilitarisme, contre les bagnes militaires (« Biribi ») et la conquête coloniale dans les milieux anarchistes et syndicalistes révolutionnaires. Mais le mouvement socialiste possède aussi ses colonialistes, à l’instar des projets de Lucien Deslinières au Maroc en 1913, soutenus par Jules Guesde et Marcel Cachin. Un débat existe donc avant-guerre au sein même du mouvement ouvrier français. La naissance du Parti communiste en France va peser cependant dans son évolution, lente et heurtée, vers l’anticolonialisme, jusqu’aux faux-semblants et aux ruptures de la guerre d’Algérie (1954-1962). Le communisme atteint sa plus grande extension mondiale à la fin de la décolonisation, au début des années 1970, un phénomène majeur d’autonomisation du monde non-européen qu’il a influencé, accompagné et encouragé...

L'équipe Paprik@2F est honorée d'accueillir à cette occasion l’historienne Sophie Quinn-Judge (Temple University, Philadelphie), l'auteure de Ho Chi Minh: The Missing Years (1919-1941), Berkeley, University of California Press (2001).

Intervenants

  • Sophie Quinn-Judge (Temple University, Philadelphie), International Influences on the Vietnamese Communist Movement: from Moscow and Paris to Shanghai and Singapore
  • Linda Amiri (historienne, Sciences Po Paris/laboratoire FARE IEP de Strasbourg) : Faire de la main-d’œuvre coloniale un "facteur révolutionnaire". Le PC-SFIC et l’immigration algérienne (1920-1929)

    Discutants :

  • Claire Marynower (doctorante, Sciences Po, Paris)
  • Gilles Morin (chercheur associé, Centre d’histoire sociale du XXe siècle, Paris)

Accès libre et gratuit

Où ?  Archives Départementales de Seine-Saint-Denis (Bobigny)
Quand ?  de 14h à 18h


Pour en savoir plus
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Suivez-nous : Suivez nous sur Twitter

La MSH de DIJON

Service communication

encart offre de service COM juil17

Nos ressources

Cartographie Google map / uB

cnrs

rnmsh logo 01

Université de Bourgogne