Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Maison des Sciences de l'Homme de Dijon

banniere msh new web

Clémentine Hugol-Gential, enseignante-chercheur (CIMEOS) et responsable du projet ALIMS, interviendra en compagnie de Jean-Jacques Boutaud, Régis Gougeon et Jean-Yves Bizot sur un thème original : « le vin à l’hôpital : expérimentation d’un bar à vin comme outil thérapeutique ».

Clementine hugol gential


Cette Table ronde sera l'occasion de mettre en lumière des programmes de recherche montés en partenariat, avec ou en direction des partenaires socio-économiques. C'est la 4e édition de ce rendez-vous, consacré cette année à la thématique "Vigne et vin".

Rendez-vous le vendredi 30 septembre 2016, à partir de 15h30 à la MSH!

 

 

Qu'allez-vous présenter dans le cadre de cette table ronde ?

Nous portons un projet avec Jean-Jacques Boutaud (CIMEOS), qui consiste à introduire des dégustations de vin à l’hôpital. Lors de cette table ronde, nous allons discuter des enjeux, des impacts, des freins éthiques voire déontologiques, quant à la consommation de vin dans un cadre thérapeutique.

Jean-Jacques Boutaud nous parlera de l’importance du vin, de l’imaginaire du vin dans notre schéma culturel. Régis Gougeon (UMR PAM) viendra parler plus précisément de la formulation physico-chimique du vin. Car nous savons par exemple, que les chimiothérapies peuvent créer des altérations sensorielles chez les patients. Jean-Yves Bizot, qui est viticulteur, nous donnera son regard de professionnel par rapport à tous les sujets qui seront discutés.

Comment est venue l’idée d’un tel projet ?

Dans une première enquête, que nous avions menée dans le cadre du projet ALIMS -car l’expérimentation est dans la continuité de ce projet- nous avions mis en avant le fait que le vin était un sujet qui revenait spontanément de la part des patients. Il fait partie de notre matrice culturelle mais il nous est retiré lorsqu’on arrive à l’hôpital.

Nous sommes sur un territoire bourguignon, Jean-Jacques Boutaud est directeur scientifique et Régis Gougeon co-directeur scientifique du Groupement d’Intérêt Public (GIP) Bourgogne Vigne et Vin. Il y a un terreau assez fertile pour porter ce type de problématique.

Il y avait déjà eu une première expérimentation à Clermont-Ferrand, la seule qui ait eu lieu sur le territoire français. Elle n’a pas été reconduite bien qu’elle ait obtenu des résultats intéressants, qui à mon avis méritaient d’être spécifiés. Nous nous sommes dit que nous pourrions aller un peu plus loin.

Qu’est-ce qui différencie votre projet de celui de Clermont-Ferrand ?

A Clermont-Ferrand, c’était une population en soins palliatifs, c’était donc de l’accompagnement de fin de vie. Nous on vise une population de patients atteints d’un cancer et en chimiothérapie.

Il faut savoir qu’aujourd’hui on décède de moins en moins de cancers, mais qu’ils deviennent des maladies chroniques. On n’est pas du tout dans l’accompagnement de fin de vie, plutôt de l’accompagnement sensoriel, car la chimiothérapie génère très souvent des troubles et des modifications sensorielles. Nous sommes également dans l’accompagnement au quotidien : pour favoriser la reprise du corps, la reprise de soi...

On utilise le même objet, le vin, mais pour un objectif différent. L’accompagnement n’est pas tout à fait le même, les résultats ne seront donc pas les mêmes.

Où en est l'avancée du projet ?

Nous recherchons des financements et des établissements qui seraient en mesure d’accueillir l’expérimentation. Nous avons présenté ce projet lors du Colloque vin et nutrition, nous avions reçu de très bons échos de la part des professionnels du vin et de la santé.

C’est un challenge car le lien vin-santé est très discuté. Dans la littérature scientifique, il fait polémique. C’est un sujet très complexe en tant que tel parce que ses bénéfices pour la santé sont extrêmement discutés. Donc proposer des ateliers de dégustation à l’intérieur d’un établissement de santé est une prise de risque. Ça rend le sujet d’autant plus intéressant car justement, le vin n’est pas consensuel.

Programme complet de la Table ronde Vigne et Vin

Suivez-nous : Suivez nous sur Twitter

Tout l'agenda

Aucun événement

Tout l'agenda Proposer un événement

La MSH de DIJON

Service communication

encart offre de service COM juil17

Nos ressources

Cartographie uB

cnrs

rnmsh logo 01

Université de Bourgogne