Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Maison des Sciences de l'Homme de Dijon

banniere msh new web

logo reflet bandeau copieLes enjeux de l’opérationnalisation du développement durable pour la transition socio-écologique : un dialogue multi-partite et interdisciplinaire entre la France et le Québec . Colloque de deux journées organisé dans le cadre du 84e Congrès de l’ACFAS, Université du Québec à Montréal, Montréal, 9 et 10 mai 2016

 

 

Actu ACFAS com copie


Le colloque co-organisé par le Réseau de Recherche et Innovation sur la Transition socio-écologique en France et le Centre interdisciplinaire de recherche sur l’opérationnalisation du développement durable (CIRODD) au Québec s'articule autour de deux grands thèmes :

1) Approche écosystémique, intelligence territoriale et engagement des parties prenantes dans la ville durable

La transition socio-écologique et le DD s’opérationnalisent sur un territoire, un quartier, une ville, etc., dans lequel de multiples acteurs exercent une influence. Une vision à la fois globale et locale est essentielle. Ainsi, l’approche écosystémique, impliquant que tout est interconnecté, et l’intelligence territoriale, se définissant comme les processus promouvant le développement économique d’une région, sont inséparables en aménagement urbain. Comment mettre en oeuvre simultanément ces approches? Comment mobiliser les parties prenantes à long-terme? Comment tenir compte à la fois de la résilience et de la complexité, du développement économique, de la cohésion sociale, des influences politiques, des défis technologiques, des enjeux environnementaux, des impacts sur la santé humaine et des écosystèmes?

2) Éthique, équité et responsabilité de la recherche opérationnalisant le DD

L’opérationnalisation du DD vers la transition socio-écologique doit intrinsèquement être éthique, équitable et responsable. Or, certains projets de recherche ou de société qui a prime abord correspondent à de l’opérationnalisation du DD créent un écart encore plus grand entre les groupes
marginalisés et le reste de la société et engendrent des impacts négatifs sur les groupes de population plus vulnérables. Qui sont ces groupes vulnérables? Comment mieux tenir compte de leur réalité en recherche et en opérationnalisation du DD? Doit-on investir temps et ressources dans des projets vus comme du développement durable sans égard au questionnement éthique qu’ils peuvent soulever?

Les critères de sélection des conférenciers seront les suivants :
- Pertinence du sujet dans la session demandée;
- Qualité théorique, analytique et méthodologique du résumé;
- Diversité des intervenants.

Les conférenciers sélectionnés lors de l’appel à communication seront 1) des intervenants partageant leur expérience quant aux défis et facteurs de succès de collaborations multi-partite impliquant le milieu académique ou 2) des acteurs hors académiques désirant s'associer avec le milieu de la recherche (et vice-versa), dans le but de mieux opérationnaliser le DD pour la transition socio-écologique.
Format: Titre de 180 caractères maximum et corps du texte de 1500 caractères maximum (espaces compris). Autres spécifications à fournir : prénom, nom, statut, affiliation et courriel de l’auteur principal et du (des) co-auteur(s). Prière de noter que le colloque se tiendra en français.

À transmettre d’ici le lundi 15 février 2016, à 8h00, aux adresses courriel suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

[Voir l’appel à communication]

Suivez-nous : Suivez nous sur Twitter

La MSH de DIJON

Service communication

encart offre de service COM juil17

Nos ressources

Cartographie Google map / uB

cnrs

rnmsh logo 01

Université de Bourgogne